Le manga Orange adapté en dessin animé sera diffusé cet été au Japon

Récompensé par le prix Mangawa cette année dans la catégorie shojo et bénéficiant d’une très belle côte de popularité, l’adaptation anime d’orange arrive à grand pas. Prévue pour cet été au Japon, la série a récemment dévoilé une bonne partie de son casting.

Plus d’informations sur le site du magazine AnimeLand :

http://www.animeland.com/2016/04/25/orange-le-casting-est-tombe/orange-1

Sortie aux archives départementales : les élèves de 3ème 4 vont voir le film documentaire « Les saboteurs de l’ombre et de la lumière » de Marie Nancy

Compte rendu de la sortie du 17 mars 

Jacques Nancy (surnommé Sape) était un célèbre résistant du Sud-Ouest de la France. Sa nièce Marie Nancy, enfant, ne savait que deux choses de lui tant il restait discret par rapport à son rôle dans la Résistance. Bien plus tard auprès d’historiens et d’archivistes, elle parvint à reconstituer son histoire, pour donner naissance au film « Les saboteurs de l’Ombre et de la Lumière ».

En 1943, la France est intégralement occupée depuis un an et Jacques suit un entraînement en Angleterre pour résister à l’occupation. Il rencontre alors Claude Bonnier aussi connu sous le pseudonyme Hypoténuse. Ils ont pour mission de structurer la résistance en zone B, (Aquitaine et Poitou-Charentes) suite à la trahison de l’un des membres dans cette région. Seulement, Hypoténuse sera arrêté, laissant Jacques seul pour accomplir cette mission. Il créa alors la SSS Section Spéciale de Sabotage, ayant pour but d’anéantir la communication et les déplacements des nazis (opération tortue) pour préparer au mieux l’arrivée des alliés. Beaucoup de jeunes gens, les rejoignirent pour fuir le STO (Service du Travail Obligatoire). Jacques était très généreux envers les membres de la SSS, mais aussi très dur et strict et il était apprécié. Ils s’établirent au château de Puycharnaud durant plusieurs mois, ne sortant que pour mener des opérations. Leurs actions étaient couronnées de succès comme quand ils firent battre en retraite 700 nazis et miliciens à l’aide de seulement 80 hommes le 24 juillet 1944, ou quand ils libérèrent Angoulême le 31 août de la même année. En décembre 1944, ils intégrèrent le 50ème régiment d’infanterie et partirent se battre à Royan, jusqu’à reprendre la ville le 17 avril 1945.

Jacques Nancy mourut le 10 juillet 1987.

Compte-rendu de Guilhem B.

Avis :

J’ai trouvé le film bien réalisé et intéressant avec des scènes réelles ou reconstituées.  Guilhem/

J’ai trouvé le film intéressant. Il n’était ni trop long ni trop court. J’ai apprécié l’intégration des interviews avec des scènes historiques. Deborah/

J’ai aimé ce documentaire car il m’a permis, notamment grâce aux interviews des anciens résistants, de mieux comprendre l’organisation de la Résistance et les raisons qui poussaient les gens à s’y engager. Jules/

J’ai apprécié ce film, car ça nous a appris la guerre du point de vue des résistants, ça a été très instructif. On a pu voir des images d’archives et des reconstitutions, ce sont deux choses complétement différentes. Florian/

J’ai aimé ce film car il explique très bien les événements de la seconde guerre mondiale et les témoignages des résistants sont très touchants. Je me suis rendue compte que les résistants étaient souvent de jeunes gens de 18 ans. Je trouvais ça intéressant de passer de la vision du passé à celle du présent. Margot/

Ce film est très enrichissant, il revient sur le parcours du capitaine Jacques Nancy et de ses soldats. Il y a les témoignages des anciens survivants qui ont vécu cette période et c’est comme si on avait vécu le film. Jacques Nancy a mis en lumière ces héros ordinaires. Mohamed/

Ce film sera diffusé sur France 3 en juin prochain.

Citoyenneté européenne : les élèves de 3ème 3 et de 3ème 4 rencontrent un auteur Letton

Ce mercredi matin, Janis Jonevs auteur venu de Lettonie en Aquitaine grâce à l’association ECLA, rencontrait deux classes de 3ème. Son dernier roman est paru en français en février sous le titre Métal, bientôt il sera publié aussi en norvégien. Monsieur Lauseig enseignant d’histoire, commence à poser quelques questions sur la place de la Lettonie dans l’union européenne et sur son histoire. Ensuite les élèves posent des questions préparées, notamment sur son travail d’écrivain. A la question « pourquoi êtes-vous devenu auteur ? », il explique qu’il  a toujours été un grand lecteur et que si les événements ne prennent pas le chemin que l’on souhaite dans la vie, dans ses romans par contre il a la liberté de faire l’histoire. Quand on lui demande s’il doit travailler à côté, il répond qu’il a un autre métier dans une agence de publicité, car il affirme que si on veut devenir riche et célèbre il vaut mieux s’orienter vers la musique ou la politique.  JanisJonevs

Le cyber rallye de l’égalité

Le club CDI est inscrit au cyber rallye de l’égalité organisé par le Boulevard des potes. Méline, Bérangère, Quentin, Tristan, Julie, Ruben et Romain sont lancés dans ce jeu en ligne. Ils doivent répondre à une quarantaine de questions en lien avec différents sujets autour de l’égalité entre les hommes et sur l’histoire de la lutte contre toutes les formes de discriminations. CyberRallye

 

Résultat national du prix Mangawa

Pas de surprise pour les membres du club, les récompenses ont été distribuées le 29 mars à Paris à

  • Yoshitoki Oima pour Silent Voice chez Ki-oon en catégorie Shonen,
  • à Hozumi pour les deux Van Gogh chez Glénat en catégorie Seinen et
  • à Ichigo Takato pour Orange chez Akata en catégorie shojo.

Tous les mangas en compétition sont maintenant en libre accès pour tous les élèves qui souhaitent les lire. Nous avons fait l’acquisition aussi de la suite de Silent voice, les 4 tomes suivants et du Berceau des mers (tomes 2 et 3).PrixMangawa