Tous les articles par cdialfredmauguin

Projet Courant livre : les élèves de 4ème SEGPA vont à la librairie Georges

Inscrites dans ce projet culturel en juin 2015 par Mme Perrot, les deux classes de 4ème SEGPA, ont travaillé en cours de français et au CDI sur la chaîne du livre de l’auteur au lecteur. Nous avons notamment exploité l’exposition de la maison d’édition Gallimard sur comment sont faits les livres et fait des recherches sur l’histoire de l’imprimerie avec Mme Verleye.

Les sorties à la librairie Georges de Talence, le 27 mai avec la 4ème 4 et le 3 juin avec la 4ème 5, ont été préparées au CDI avec les sites internet de librairies et les catalogues d’éditeurs. Ainsi les élèves avaient quelques idées pour leurs achats, car ils disposaient d’un chèque de 30 Euros pour alimenter leur bibliothèque personnelle.

Maintenant ils doivent présenter leurs livres dans une fiche contenant les références bibliographiques, une image de la couverture et leur avis. Leurs travaux seront ensuite publiés sur ce blog.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Cyber rallye de l’égalité Remise des récompenses

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lundi 23 mai, nous (le club CDI) nous sommes rendus au musée d’Aquitaine à Bordeaux pour la remise des prix du cyber rallye de l’égalité. Cela consistait à lire des pages internet sur les droits de l’homme, l’égalité, le racisme, l’esclavage, les religions pour répondre à 40 questions à choix multiple. Après une introduction par Hélène Boineau du boulevard des Potes, les classes gagnantes ont été appelées pour recevoir leur prix, nous avons reçu le prix SOS racisme qui nous a été remis par la présidente de cette association.

Nous avons beaucoup appris sur l’histoire de la France. Nous espérons que jamais nous  ne referons les erreurs commises dans le passé.

Compte rendu rédigé par Romain et Bérangère

Projet « création littéraire et Archives » avec l’auteur Eric Pessan

Le mardi 3 mai 2016, notre classe de 3ème 2 du collège Alfred Mauguin s’est rendue aux archives départementales de la Gironde à Bordeaux, pour la restitution de nos professions de foi. Ces textes ont été réalisés en atelier d’écriture avec l’auteur Eric Pessan. Nous avions auparavant visité les archives pour consulter des documents électoraux du 20ème siècle. La rencontre d’aujourd’hui a permis aux 4 collèges de présenter leur travail. Les textes étaient variés allant d’un programme totalitaire à un programme complètement humoristique et décalé. A la fin de la lecture de l’ensemble des textes, 4 groupes sur 33 ont été récompensés, dont celui de Laureen Couty et Jennifer Zamord, qui ont reçu un livre intitulé « Affiche, Revue murale de poésie »

Ce projet nous a permis de prendre confiance en nous et d’être plus à l’aise en vue des futures épreuves orales. L’ambiance, l’encadrement, la disponibilité et l’écoute de l’auteur nous ont été précieux.

Projet conçu et mis en œuvre par l’association Permanence de la littérature en partenariat avec les archives départementales de la Gironde.

Compte-rendu rédigé en classe avec Mme Timonine

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite des élèves de CM2 au collège

En ce mois de mai, les futurs élèves ont visité le collège, photos souvenirs de la classe de  Mme Fourton (Ecole du Cassiot à Canéjan). La classe a participé cette année à un projet de lecture à voix haute avec le centre Simone Signoret. Comme nos élèves de 6ème 1, ils sont allés voir la pièce « Ils se marièrent et eurent beaucoup » d’après un texte de Philippe Dorin et mis en scène par la Compagnie du réfectoire et Adeline Détée. Ils ont travaillé sur le texte Les vilains petits de Catherine Verlaguet. La visite du collège a été l’occasion de présenter leur travail. Les deux classes ont pu se rencontrer au CDI où quelques élèves ont pu dire leur texte en lecture théâtralisée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le manga Orange adapté en dessin animé sera diffusé cet été au Japon

Récompensé par le prix Mangawa cette année dans la catégorie shojo et bénéficiant d’une très belle côte de popularité, l’adaptation anime d’orange arrive à grand pas. Prévue pour cet été au Japon, la série a récemment dévoilé une bonne partie de son casting.

Plus d’informations sur le site du magazine AnimeLand :

http://www.animeland.com/2016/04/25/orange-le-casting-est-tombe/orange-1

Sortie aux archives départementales : les élèves de 3ème 4 vont voir le film documentaire « Les saboteurs de l’ombre et de la lumière » de Marie Nancy

Compte rendu de la sortie du 17 mars 

Jacques Nancy (surnommé Sape) était un célèbre résistant du Sud-Ouest de la France. Sa nièce Marie Nancy, enfant, ne savait que deux choses de lui tant il restait discret par rapport à son rôle dans la Résistance. Bien plus tard auprès d’historiens et d’archivistes, elle parvint à reconstituer son histoire, pour donner naissance au film « Les saboteurs de l’Ombre et de la Lumière ».

En 1943, la France est intégralement occupée depuis un an et Jacques suit un entraînement en Angleterre pour résister à l’occupation. Il rencontre alors Claude Bonnier aussi connu sous le pseudonyme Hypoténuse. Ils ont pour mission de structurer la résistance en zone B, (Aquitaine et Poitou-Charentes) suite à la trahison de l’un des membres dans cette région. Seulement, Hypoténuse sera arrêté, laissant Jacques seul pour accomplir cette mission. Il créa alors la SSS Section Spéciale de Sabotage, ayant pour but d’anéantir la communication et les déplacements des nazis (opération tortue) pour préparer au mieux l’arrivée des alliés. Beaucoup de jeunes gens, les rejoignirent pour fuir le STO (Service du Travail Obligatoire). Jacques était très généreux envers les membres de la SSS, mais aussi très dur et strict et il était apprécié. Ils s’établirent au château de Puycharnaud durant plusieurs mois, ne sortant que pour mener des opérations. Leurs actions étaient couronnées de succès comme quand ils firent battre en retraite 700 nazis et miliciens à l’aide de seulement 80 hommes le 24 juillet 1944, ou quand ils libérèrent Angoulême le 31 août de la même année. En décembre 1944, ils intégrèrent le 50ème régiment d’infanterie et partirent se battre à Royan, jusqu’à reprendre la ville le 17 avril 1945.

Jacques Nancy mourut le 10 juillet 1987.

Compte-rendu de Guilhem B.

Avis :

J’ai trouvé le film bien réalisé et intéressant avec des scènes réelles ou reconstituées.  Guilhem/

J’ai trouvé le film intéressant. Il n’était ni trop long ni trop court. J’ai apprécié l’intégration des interviews avec des scènes historiques. Deborah/

J’ai aimé ce documentaire car il m’a permis, notamment grâce aux interviews des anciens résistants, de mieux comprendre l’organisation de la Résistance et les raisons qui poussaient les gens à s’y engager. Jules/

J’ai apprécié ce film, car ça nous a appris la guerre du point de vue des résistants, ça a été très instructif. On a pu voir des images d’archives et des reconstitutions, ce sont deux choses complétement différentes. Florian/

J’ai aimé ce film car il explique très bien les événements de la seconde guerre mondiale et les témoignages des résistants sont très touchants. Je me suis rendue compte que les résistants étaient souvent de jeunes gens de 18 ans. Je trouvais ça intéressant de passer de la vision du passé à celle du présent. Margot/

Ce film est très enrichissant, il revient sur le parcours du capitaine Jacques Nancy et de ses soldats. Il y a les témoignages des anciens survivants qui ont vécu cette période et c’est comme si on avait vécu le film. Jacques Nancy a mis en lumière ces héros ordinaires. Mohamed/

Ce film sera diffusé sur France 3 en juin prochain.