Archives pour la catégorie Histoire

Commémoration de la fin de la première guerre mondiale

De fin octobre à début décembre, la médiathèque Jean Vautrin et la ville de Gradignan ont offert à leurs concitoyens un nombre incroyable d’événements culturels et d’animations pour le centenaire de la fin de la première guerre mondiale. Petit aperçu en images. Merci à eux !

Nous pouvions notamment entendre des textes de Jean Vautrin, jeudi 29 novembre à la médiathèque, lus par Anne Vautrin et Bruno Wolkowitch. La classe de 3e 4 s’est déplacée vendredi 30 novembre à la médiathèque avec son enseignant d’histoire Monsieur Cetran pour découvrir une exposition en deux parties. D’une part, la reconstitution d’une infirmerie dans la tranchée, d’un poste de commandement avec aussi des vitrines d’objets d’époque prêtés par des particuliers, l’avion et le symbole de la cigogne, tout cela nous fut expliqué par un bibliothécaire ancien militaire. D’autre part les dessins de Jacques Tardi, des originaux des albums sur la Grande guerre, Putain de guerre et Le dernier assaut, nous furent présentés par Monsieur David Fournol bibliothécaire et formateur spécialiste de la lecture d’image.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Journée de mémoire vendredi 16 novembre

Première sortie organisée pour le programme académique 1918 la grande guerre et la paix, en cette année de commémoration du centenaire de la fin de la première guerre mondiale. La journée organisée par le rectorat, nous amenait en matinée au grand théâtre de Bordeaux pour le récital Verdun, Feuillets de guerre, puis aux archives Bordeaux Métropole et au cimetière nord de Bruges.

Le récital a déjà fait l’objet d’un CD signé Anne Le Bozec et Françoise Masset, grâce à ce CD la classe de 3e 3 a été préparée au concert par Mme Roger, enseignante d’éducation musicale. Ce répertoire de chansons et compositions n’avait pas été rejoué depuis un siècle. Les deux interprètes ont fait de nombreuses recherches en médiathèque pour préparer leur interprétation au plus près des modes artistiques et culturelles de l’époque. Pour certains titres, les auteurs ont écrit le texte, les interprètes ont dû composer la musique.

Deuxième étape de la sortie : les archives de Bordeaux Métropole situées sur la rive droite de Bordeaux, près du jardin botanique. Les élèves ont visité l’exposition sur les monuments aux morts et ont fait un atelier avec Monsieur Maxime Saint-Germes de l’Office National des Anciens Combattants et Vétérans de Guerre. Il a rassemblé tout l’équipement d’un poilu de la grande guerre. Les élèves ont été captivés, ils auraient bien aimé l’écouter plus longtemps et en savoir plus sur ces hommes qu’ils ont appris à connaître en cours d’histoire avec Monsieur Lauseig et en cours de français avec Mme Luxey, qui a travaillé avec eux sur deux ouvrages : Paroles de poilus, paroles de paix aux éditions rue des écoles de 2017 et sur le recueil de nouvelles de Paule du Bouchet, à la vie à la mort chez Gallimard jeunesse.

Dernière étape de la journée, nous retrouvons l’animateur de l’ONACVG au cimetière de Bruges Bordeaux nord, pour une visite commentée du carré militaire français, de la stèle enfermant un caveau où ont été regroupés 231 soldats morts et enterrés sur le front dans un premier temps puis restitués aux proches. Les familles n’avaient pas souvent les moyens de faire revenir les corps dans les caveaux familiaux, mais le maire de la ville a financé le caveau sous la stèle pour les corps qui n’ont pas pu être récupérés par leur famille. Dans le carré militaire français, plus de 1200 corps ont été enterrés à la fin ou après la guerre. Il s’agit de soldats blessés qui sont morts dans un des hôpitaux bordelais. Enfin, la visite se terminait avec le carré allemand où les croix sont grises. Les élèves très émus hésitaient à avancer entre les croix blanches, troublés de marcher au-dessus de corps de soldats morts pour la France ou décédés lors de la guerre. Mais cette déambulation proposée entre les croix est une forme d’hommage que nous pouvons leur rendre.

 

IMG_5886ExpoArchivesMunicipalesIMG_5892IMG_5893IMG_5898

Cimetière

Concours citoyenneté européenne neuf élèves récompensés dont deux qui partent à Bruxelles du 6 au 9 juin

Le concours citoyenneté européenne s’est terminé ce vendredi 1er juin avec la remise des récompenses à l’université Michel de Montaigne sur le campus de Talence. Des représentants de toutes les associations et institutions à l’origine de ce concours ont ouvert la cérémonie, puis ont participé à la distribution des récompenses. Nous avons pu entendre Monsieur Jacques Respaud, conseiller départemental de la Gironde, délégué à l’Europe et à la coopération internationale, Mme Jacqueline Madrelle, présidente de l’association France-liberté Gironde, Monsieur Christophe Hauss pour le rectorat de Bordeaux, Monsieur Alain Pierre Degenne, président de l’alliance française Bordeaux, la Maison de l’Europe Bordeaux Aquitaine, l’auteur Androula Michaël était présente aussi.

Cette cérémonie a rassemblé 500 élèves issus de 15 collèges girondins, elle a été accompagnée en musique par la classe de 3e section jazz du collège Monségur.

Nos élèves ont été bien récompensés pour leurs travaux, Guillaume Donois et Jade Pardo ont été classés dans les premiers, ils font partie des heureux élus au voyage à Bruxelles la semaine prochaine. Ouafa El Amraoui, Marie Bouté, Clément Lucchese, Ella Morel et Dounia Halaoui ont gagné le Prix France libertés. Et Robin Saward, Lilou Packalen et Guillaume Donois ont reçu le Prix offert par la Maison de l’Europe Bordeaux Aquitaine.

Leslie Stelfox nous parle de son engagement

Dans le cadre de l’EPI « Engagez-vous ! », vendredi 25 mai, M. Lauseig a invité au collège Mr. Leslie Stelfox avec le soutien de l’association France Libertés. En présence de Mme Jacqueline Madrelle représentant l’association, de Mme Luxey enseignante de français, la rencontre s’est passée au CDI avec deux classes de troisième. Leslie Stelfox est le père de deux de nos élèves de 3e, mais il est intervenu pour nous parler de son expérience de résistant dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud où il est né.Article SUDOUEST

12IMG_2949IMG_2950IMG_2952versionblog

 

Visite du musée de l’imprimerie avec les 4e SEGPA

Le 6 avril, les 4e SEGPA sont allés à l’Escale du livre pour visiter le musée de l’imprimerie de l’association « les Amis de l’Histoire et des Techniques de l’Imprimerie » créée en 1980. Pour découvrir toute la chaîne du livre, passage obligé dans le monde de l’imprimerie, le programme académique Courant livre, permet cette année encore, aux deux classes de mieux connaître le monde du livre et sa fabrication. Quelques photographies pour se faire une idée de cette visite, où les élèves ont pu manipuler une presse comme celle du temps de Gutenberg et une autre en typographie datant du 19è siècle.

04 avril 1968 – 04 avril 2018 Il y a 50 ans Martin Luther King a été assassiné

Exposition au CDI du 26 mars au 27 avril :

Affiche1

Défenseur pacifiste des droits civiques des Noirs dans un pays où la ségrégation est loi depuis un siècle, sa vie est consacrée à la lutte pour l’émancipation des afro-américains. Pasteur baptiste noir né à Atlanta l’année du krach boursier de 1929, Martin Luther King grandit dans une famille plus aisée que la majorité de ses concitoyens de même teint. Après son mariage avec Coretta Scott, il prend ses fonctions de révérend dans une église protestante de Montgomery, dans l’Alabama, en 1954.

Il mit son engagement et toute sa foi dans la lutte pour l’égalité des droits. Son action commence en décembre 1955, lorsque Rosa Parks refuse de céder sa place à un Blanc dans un autobus de la ville et se fait interpeller par la police. Contestant l’arbitraire de cette arrestation, la communauté noire de Montgomery appelle au boycott de la compagnie de bus et le pasteur prend la tête du mouvement. Finalement, la ségrégation dans les autobus est déclarée inconstitutionnelle un an après.

En savoir plus avec le site des archives l’INA : Rappel historique de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis avec Martin Luther King

MLK video

http://www.ina.fr/video/MAN6588336101

https://player.ina.fr/player/embed/AFE86001168/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/460/259/1

 

L’Europe et la francophonie à l’honneur avec deux auteurs

C’est parti pour le concours citoyenneté européenne ! Les élèves de 3e 4 et quelques volontaires de 3e 1 et de 3e 2 ont un mois et demi pour inventer un texte original sur l’Europe en s’inspirant des auteurs qui sont venus ce mardi 20 mars les rencontrer au collège. Sayuba Traoré et Androula Michael, il est burkinabé, elle est chypriote. Nous les avons écoutés avec beaucoup de respect. Car leur parcours d’étudiant, puis d’universitaire pour elle, de journaliste et romancier pour lui, inspire le respect. Ils ont connu la guerre ou la colonisation, ils ont dû quitter leur pays natal pour pouvoir étudier et ils savent ce que ça signifie de partir vivre en France.

IMG_274920180320_10434920180320_103851